Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Top articles

  • Basquiat

    26 novembre 2018

    Langage brisé de possession Une ombre au-devant d’elle-même Comme l’ombre de l’ombre Des coups qui touchent la poitrine Boom Boom Une pince dans les yeux Qu’est-ce que je suis en train de dire Tout ça n’a jamais eu lieu Puisque t’as échangé tes habits...

  • NOTE sur « Nature morte au guéridon », Picasso, 1932.

    31 juillet 2018

    Ce tableau m’inspire cette pensée sur la façon qu’à le receveur de recevoir dans un tableau ou dans un poème ; ici je ne « vois » pas l’utérus ou avec difficulté certaine, il ne m’est guère important d’avoir l’idée que Picasso a voulu déployer, sa volonté...

  • Publié depuis Overblog

    03 juillet 2018

    venant de moi oui la main oui l’esclave et son écorce ce manteau blanc oui et oui l’histoire, ce peu de bruit n’a voulu que rien n’advienne sinon le vin sinon sinon oppressé du poids d’un mensonge éclatant de lumière il n’y a pas d’idée tout est noir...

  • Publié depuis Overblog

    07 juillet 2018

    Nous entrons dans un endroit spécial De notre périple, ce spectacle : Mais le spectacle, qu’est-ce donc ? Une idée ? De la précipitation verbal ? Ou bien la ruche qui dit oui à la vitesse de la magie ? Nous agissons Nous agglomérons Nous sommes des spécificités...

  • Publié depuis Overblog

    07 juillet 2018

    Comment ne pas reconnaitre dans ses yeux Tout Jérusalem la croyante Contre Athènes la raisonnable ? Elle voit – Elle croit voir – Mais ce n’est déjà plus ça Car après, c’est tout sauf ça. Elle méprise la poésie, qui se tient là devant vous ; Des décennies...

  • Publié depuis Overblog

    07 juillet 2018

    L’idée me vient D’une heure présente Et infiniment ancienne Qui, Après que le végétal se soit approprié l’eau et la lumière L’animal et l’homme se soient croisés dans leurs gencives respectives Me retourne en moi-même Est-ce un jour de fête Ou de défaite...

  • Écrits sur Oeuvre - Chu-Teh-Chun - 21. n°529. 1974

    03 juin 2018

    la glaciale immonde comme vague anale vers la rue YSL pénétré et perdu (vérification temporaire / la couleur du plaisir) Au lac glacée, je perds et regarde rétine d’illusion qui babille qui babille j’essuie car l’immonde c’est la forme

  • Baby boom - Basquiat

    02 décembre 2018

    La clarté Régule Ainsi en va du mythe Qui obscurcit Demandez moi la couleur de la peau de Basquiat Je dirais claire Régulée et obscurément profonde D’un si rentré En soi-même Qu’il explose De clarté Rayures à rayons Moins que rien Nous buvons à l’aube...

  • HANS HARTUNG 60'

    15 décembre 2019

    le vrai m'a dit de me taire espace relié à mange tes morts subsiste la consonance

  • DITS SUR OEUVRES

    15 décembre 2019

    fouille moi comme un keuf mon sexe épineux rends toi compte de ma nervosité : j'ai volé est tout a été perdu dans le tremblement

  • DITS SUR OEUVRES HANS HARTUNG

    15 décembre 2019

    et MOI que fait on de MOI et MOI dites moi que la nature obsède obsède

  • DITS SUR OEUVRES HANS HARTUNG

    15 décembre 2019

    LA MALADIE RONGE ET LE SECOURS FINI LÀ OÙ IL AURAIT DÛ DÉMARRER

  • Romans, Paysage au cavalier, 1910

    03 juin 2018

    moulins de la nuit faceboook t’accorde un j’aime au cavalier moderne et triste et point

  • Millet – L’angélus, 1867

    03 juin 2018

    Faire bruire le sens

  • Mondrian

    03 juin 2018

    Le maître de la rondeur de mes poèmes Destruction radicale du paysage Un courbe par-là indiquant l’arbre à la fenêtre comment se tenir

  • Pierre Puvis de Chavannes - Rodin

    12 août 2018

    Voilà un œil, puis deux Un voile appliqué à rester voile Fer du vent Le démentiellement des duels Rassemblement garni de cheveux dégarnis Si ce n’est pas l’homme Foudroiement En tant qu’il est bête et statue

  • La vie de la Maladie

    09 janvier 2019

  • Le maisonnier

    27 février 2018

    je suis peut-être je suis peut-être… ou il est probable que je sois un poète mais c’est pas sûr, alors je reste sur mes gardes je le signale juste et la poésie est peut-être présente peut-être là dans des mots je ne sais pas mais je le je le répète encore...

  • Basquiat chez Vuitton

    23 octobre 2018

    BROUILLONS BASQUIAT DSO Premier tableau en rentrant sur la droite ; Sans titre, 1981 (acrylique, crayon gras…) Et des Et des collés de savoirs antiques Poison contre poisson Une entrée dans le tréteau du nuage Il y avait un jardin Tout faisait l’amour...

  • Phéne

    20 décembre 2019

    Descendre acheter des bières le matin à 9h c’est comme avoir le plaisir de voir son livre écrit par quelqu’un d’autre. Non pas descendre mais descendre acheter des bières pour effectivement les boire. Par ce que c’est seulement les bières de 9h qui sont...

  • Phéne 2

    20 décembre 2019

    Rendons-nous honnête. Sans paroles. Une romance sans paroles. J’écris par ce que je ne sais rien faire d’autre. J’écris dans le texte, à travers le texte, après le texte, jamais avant. Une romance d’une autre page, l’idée d’un renoncement chimérique au...

  • L'accident

    21 décembre 2019

    J’ai aimé une fille. Ça a duré une dizaine de mois. Puis. Elle est morte. Avec mon bébé en elle. J’ai aimé une fille. Ça s’est déroulé sur dix mois. On a fait l’amour. Mon sperme s’est introduit en elle. Et il y a eu la conception d’un fœtus. Une chose...

  • L'héroïne

    23 décembre 2019

    Allongé, repris Par la nasse de l’écrit Je suppure de mes yeux Des mots tels que : Suavité, sexualité, des onomatopées Allongé hélas, toujours Allongé le long du suicide Où tout est corps Est humide Je ne dis pas d’oublier Qu’à moi de musique la pluie...

  • Samy

    23 décembre 2019

    ça vaut ça tien dans la valeur reconnaître je t’appelle comme jadis l’ami son ami en de grandes et furieuses cette eau natale tout craintif de l’aube would you rescue me ? lorsque je perds au jeu du pouce je t’appelle et tu réponds et tu réponds et tu...

  • La nuit et le jour

    23 décembre 2019

    c’était dans la nuit et partout se montrait la nuit et la nuit semblait déserte mon corps foulait la nuit comme la nuit ne pouvait l’envelopper et dans la nuit j’ai vu des yeux blancs qui scrutaient la nuit comme la nuit peut parfois nous scruter c’était...

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>