Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Articles récents

Hanté

18 Octobre 2022

Je suis pas sûr de qui elle est

Des fois elle part 

Puis elle revient

Comme un fantôme

Parfois je me dis que j’ai du bol d’avoir un fantôme à la maison

Qui hante le moment du thé le matin

Mais ça se peut que je sois seul

Et que je m’imagine tout ça.

Lire la suite

La performance du 21 octobre 2022

18 Octobre 2022

Elle m’a dit t’inquiètes pas 

Pour moi c’était comme du gâteau

J’arrive

J’dis mon poème

Et j’me barre.

 

Donc ce t’inquiètes pas

C’était le temps qu’elle le dise

Qui m'inquiétait

Tu vois ?

 

C’est pas compliqué.

Et voilà 

 

 Un poème.

Lire la suite

La pièce dort toujours

18 Octobre 2022

J’me lève

Un peu plus tôt que d’habitude

Fais le café

Tout est sauvage 

Même elle.


 

Lire la suite

Le matin en attendant celle qui ne parle pas beaucoup

18 Octobre 2022

Elle dort

Dans

    La chambre

 

Je le sais même si pourtant une porte nous sépare

Ou le temps 

Là où elle pleure il y a ses yeux

J’dirai jamais ça à ma mère

Ni à mon frère

Mais à elle

Oui

J’attrape l’Ipad et j’écris

Tout est à portée sur la table

L’Ipad, le café, des cigarettes, des livres

Manque elle

Toujours

 

       

        La muette.

Lire la suite

Les États-unis d’Amérique

18 Octobre 2022

Quelqu’un de très haut placé au ministère

M’a dit

Y’a vraiment que des cons

Et en plus ils ne s’achètent pas de Renault

Mais des Ford

 

C’est ça l’Amérique.

 

    D’ailleurs

 

    J’y vais très bientôt.


 

Lire la suite

Publié depuis Overblog

18 Octobre 2022

Ses pas

Je les reconnais avant sa voix

Elle arrive s’asseoir

Au bord de la rivière qui mène au petit lac où nous aimons nous baigner

Sous un angle différent.


 

Lire la suite

Sur le pallier

18 Octobre 2022

Sur le palier il y a une porte qui ressemble à n’importe quelle porte

Je ne l’ai jamais toucher ni effleurer

Mais je l’entends de mon lit s’ouvrir et se refermer (la semaine) à 8h30

Et à 18h30

Je ne sais pas qui est là derrière moi, derrière le temple dans lequel j’habite

Je sue le bonheur d’être au chaud l’automne gris, chez moi.

On ne sait pas son nom ni à quoi il ressemble

Et on se le demande pas

Allie et moi

Il y a longtemps on l’avait aperçu tellement loin dans le temps

J’ai l’impression d’être dans cet appartement en face de cette porte noire

    Depuis la nuit des temps

Elle s’ouvre et se ferme comme une bouche de femme 

J’en ai dit assez

J’irai le voir l’homme derrière la porte

Peut-être

Un jour

Pour voir à quoi il ressemble

Et surtout s’il entend notre porte à nous.

Lire la suite

ÉCRITS SUR OEUVRE : GARROUSTE / L’ANTIPODE

18 Octobre 2022

ÉCRITS SUR OEUVRE : GARROUSTE / L’ANTIPODE

Mielleux coton 

de Soie

C’est à dire

Lire la suite

La grosse tasse dans le silence de la boue

18 Octobre 2022

« Dans le silence de la boue

Je m’externalise

 

*

 

Un enfant

Visiblement ivre

Soulève une boule

 

*

 

Le silence de l’enfant

Est disons-le 

Visible

On le voit que si on a les yeux bien dessinés des japonais »

 

-

 

« La tasse tombe

Se brise

C’est un suicide

(Vazquez)

*

 

Le frigo est assez gros

On dirait

Un homme

Assez

Gros


 

*

 

On dirait bien

Une locution interrogative

D’un clochard

Devenu richissime »


 

Lire la suite

Les IPA et les chaussures

17 Octobre 2022

Et je vais aller vers le monoprix vers les 11H

Acheter mon pack d’IPA

À moins que j’aille chez Ali

Acheter mes trois Leffe seul, inconnu

Et le jour sera pour moi comme la nuit

 

Je vais aujourd'hui me transformer en épine

Que seul la terre asphaltée reconnaît puis trahit

 

J’ai des chaussures orthopédiques

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 > >>